Martial Lescure 06 83 94 30 42
Education, comportement, sports canins

Egalité entre chiens, égalité entre humains

fciBien qu'il faille se méfier des discours trop "politiques" surfant avec l'opinion publique, c'est avec un certain contentement que j'accueille les propos du president de la FCI... qu il sache que nous ne manierons pas la langue de bois comme il est usuel dans leur sphére, que nos regards demeurent toujours levés hauts vers leurs actes et que NOUS NE BAISSERONS JAMAIS LES YEUX !!
Martial Lescure
 
 
DECLARATION DU PRESIDENT DE LA FEDERATION CYNOLOGIQUE INTERNATIONALE:

En tant que Président de la FCI j’aimerais prendre quelques instants pour réfléchir à de récentes questions dans le cadre desquelles notre organisation a été évoquée. La présente déclaration reflète mon opinion personnelle, mais je vous garantis que je m’assurerai que la FCI se dresse forte et unie face à tout type de discrimination ou d’abus à l’encontre des chiens, des humains ou de tout créature vivante.

Il y a deux ans, à l’occasion de l’Assemblée Générale de la FCI à Paris, Moscou a remporté le scrutin (à la majorité des votes) pour organiser l’Exposition Mondiale 2016. Personne n’imaginait que deux ans plus tard le Gouvernement russe, reculant d’un pas dans la poursuite de l’égalité, approuverait des lois anti LGBT (lesbienne, gay, bisexuel et transgenre).

Bien que je sois personnellement contre la loi russe en question, je dois m’assurer que la FCI suive les statuts et procédures établis. Je vous garantis que le Comité Général de la FCI travaille à la résolution de cette déplorable situation. Nous devons garantir des droits à nos membres, mais en tant qu’organisation mondiale, nous devons défendre non seulement les chiens, mais aussi les propriétaires.

Il est tout aussi important pour moi de défendre les droits des animaux, en particulier des chiens. Comme la plupart d’entre vous, le cas récent de maltraitance d’un chien lors d’une exposition canine en Lituanie m’a rendu furieux et m’a déçu. Il est de notre devoir de protéger les chiens du monde entier, c’est pourquoi je m’assurerai que cet acte, ou tout autre du même type, ne reste pas impuni. J’exigerai de nos pays membres d’exercer leur pleine autorité et de poursuivre chaque cas de maltraitance de chiens ou d’autres animaux jusqu’au bout de la procédure. Des situations comme celle-ci ne reflètent en rien le véritable esprit du sport canin et ne peuvent ni ne doivent être tolérées.

Je voudrais que vous sachiez que j’ai personnellement à cœur et partage vos préoccupations relatives à ces importantes questions et que je travaille personnellement avec les équipes de la FCI à la gestion de ces situations dans le respect de nos statuts.

Cordialement,

Rafael de Santiago
Président de la FCI